Huile d’olive crêtoise

Bonjour à tous,
les AMAP de Baud, Lorient et Languidic ont le plaisir de vous inviter à écouter le projet puis de rencontrer Morgane Lagache.
 
Mercredi 20 : passage  en direct à RBG à 12H (durée environ 1/2 h).
Mercredi 20 : Réunion avec projection (sur le projet de Morgane Lagache : diaporama et vidéo) à l’AMAP Baud et rencontre avec les Amapiens, de 20H15 à 22H (Ancien collège, rue des écoles, 1er étage)
– RDV l’après-midi du 20 : A Lanester, rencontre avec une responsable des Biocoop de Lanester/Lorient, qui est intéressée par le projet de Morgane et souhaiterait l’accompagner (pas uniquement avec l’achat d’huile d’olive)
 
– Vendredi 22 : A Lorient (?), Rencontre et projection  en soirée avec les Amapiens des pays de Lorient. En présence aussi de représentants d’associations de réinsertion…
 
Notre objectif :
lancer un partenariat entre la Crête et les AMAP Pays de Lorient.
 
Bien à vous,
 
Nicolas (AMAP Languidic), André (AMAP Baud) et Allain (AMAP Pays de Lorient)
——————————————–

PROJET AUTOUR DE L’HUILE D’OLIVE EN CRÊTE

Nous sommes un jeune couple franco-grec, vivant actuellement dans le Sud-Est de la Crête. Nous sommes restaurateur d’oliviers et petit producteur d’huile d’olive extra-vierge, sous le nom : « Tzaros&Lagache ». Installés dans une région du Sud-Est de la Crête, nos mots d’ordre « préserver, dynamiser, partager », reflètent le fruit d’un travail qui vise à lier entreprenariat et agriculture en Grèce. Notre projet cherche à préserver, dynamiser et partager le patrimoine de l’olivier, ainsi que de rendre accessible un produit traditionnel de grande qualité : une huile d’olive naturelle extra-vierge.

Notre initiative, débutée en 2013, propose d’accompagner et de restaurer des oliviers délaissés en prenant en charge les arbres de propriétaires qui ne peuvent plus les cultiver pour plusieurs raisons qu’elles soient physiques, économiques ou/et géographiques. En entretenant et donc en préservant, nous permettons de dynamiser une économie existante basée sur l’activité des oléiculteurs amateurs qui tend malheureusement à s’essouffler, en raison de sa valeur économique sous-estimée. Aujourd’hui développés dans la région de Lassithi, au Sud-Est de l’île de Crête, nous visons à offrir une structure et à créer un modèle qui puissent se développer à l’échelle régionale, voir nationale. Notre perspective est celle de voir se créer des emplois, aider au développement d’une économie locale et motiver les oléiculteurs amateurs à ne pas délaisser le patrimoine de l’olivier. Revaloriser sa valeur économique est pour nous un moyen de faire vivre sa valeur symbolique. Nous accompagnons les arbres selon une démarche bienveillante, naturelle et respectueuse de ceux-ci.

Ce projet soulève un certain nombre de questions et vise à faire valoir à sa juste valeur la culture de l’olivier et celle de ses fruits : l’olive et l’huile d’olive. Pour cela, c’est avec grand intérêt que je reçois au sein même des oliviers des personnes intéressées et curieuses de l’olivier et du travail qui l’accompagne. Je me déplace aussi en France afin de pouvoir rencontrer et échanger autour de ce thème…

Récemment et plus précisément du 16 au 23 novembre 2016, nous avons eu le plaisir d’accueillir un groupe de jeunes bretons en réinsertion professionnelle, au cœur des chantiers de restauration.

Le séjour a été organisé par la Mission Locale du Pays de Redon et de Vilaine, pour et par 8 jeunes de la Garantie Jeunes. Aide au financement par la Région Bretagne et Jeunes à travers le monde. Durant 4 demi-journées, nous avons eu l’opportunité de découvrir ensemble l’olivier, l’huile d’olive et le travail qui les accompagne, ainsi que la stratégie et le poumon économique du projet que nous menons. Coopération, confiance en soi, entreprenariat et découverte d’une autre culture en Europe ont été les points directement ou indirectement mais volontairement abordés. Nous avons créé depuis cette première expérience un partenariat avec la Mission locale du Pays de Redon et de Vilaine, sous forme de parrainage. Nous souhaitons activement pouvoir devenir une structure d’accueil pour des projets futurs. 

Vous trouverez ci-dessous l’adresse de notre site internet ainsi que de notre page Facebook qui présente notre démarche. Toutefois, il faut absolument que je complète notre site internet dans les jours qui viennent car il manque des rubriques à celui-ci (présentation du séjour des jeunes, des visites que je réalise au rythme de l’olivier et des chantiers de restauration). 

https://www.tzaroslagache.com
https://www.facebook.com/Tzaros-Lagache

J’espère pouvoir vous échanger avec vous autour de cette initiative. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire. Je souhaite aussi revenir sur notre parcours, afin de nous présenter. Alexandrov est grec et moi française. Alexandrov a un parcours à l’école des Beaux-arts d’Athènes au sein de l’atelier de Sculpture de Georges Lappas. De mon côté, j’ai aussi étudié au sein de l’école des Beaux-Arts, à Rennes ainsi qu’à Athènes (atelier de G.Lappas). En parallèle, j’ai suivi un cursus en Histoire de l’Art et Archéologie (niveau licence Université Rennes II) complété par un Master en Philosophie, spécialité Religion et Société (Université Bordeaux 3-Michel de Montaigne). 

Morgane Lagache et Alexandros Tzaros

72 200 VAINIA IERAPETRA CRETE
zéro zéro trente 6945345587*
00 trente-trois 6 88 68 79 21*
tzaroslagache[at]gmail[point]com

*numéros modifiés afin de les protéger des bots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *